Tout savoir sur le crédit relais : un prêt immobilier utile

Quand vous êtes déjà propriétaire et que vous souhaitez changer de résidence principale, le crédit-relais peut vous faciliter la vie. A côté du prêt principal destiné à acquérir votre nouveau logement, vous souscrivez ce prêt dit relais, que vous pourrez rembourser dès que vous aurez vendu votre premier logement.

Le montant prêté : jamais 100%

Le crédit relais est une sorte d’avance de trésorerie que vous accorde la banque, le temps que vous réussissiez à vendre votre précédent logement. Mais attention la banque ne va pas vous prêter l’intégralité de la valeur estimée du bien mis en vente mais souvent se limiter à 70% de cette valeur ( ce qu’elles appellent la « quotité »)

Elles peuvent éventuellement monter à 80% dans certaines circonstances très particulières, notamment si un avant-contrat a déjà été signé (promesse ou compromis de vente) et que la banque de l’acheteur potentiel a accepté de prêter. En d’autres termes, quand la vente est quasiment faite …

Justifier la valeur de votre logement

La banque va donc vous prêter 70% de la valeur du logement que vous avez mis en vente. Mais elle va vérifier scrupuleusement cette valeur et vous demander des justifications : estimation d’un ou de plusieurs agents immobiliers, voire expertise diligentée par un ou plusieurs experts immobiliers.

«Dans les zones où le marché est tendu, notamment en zone A et en région parisienne en particulier,nous demandons au moins deux estimations d’agents immobiliers et la copie du mandat de vente pour vérifier que le bien est réellement sur le marché.Si nous ne sommes pas convaincus, nous demandons une ou plusieurs expertises réalisées par des experts immobiliers indépendants. Dans la plupart des autres zones géographiques, nous demandons systématiquement une ou plusieurs expertises», explique un banquier. C’est en fait …vous rendre service! parce qu’il est certain que, si vous avez surévalué votre bien, il ne se vendra pas et sera peu a peu « blacklisté » par les acquéreurs potentiels.
Donc, autant l’afficher directement au bon prix, cela vous évitera de perdre un temps précieux et de payer des échéances de votre crédit-relais pour rien.

Des taux qui varient selon les banques

Difficile de donner une orientation concernant les prix pratiqués par les banques et les organismes de crédit en général. Vous trouverez de tout sur le marché du crédit relais : des taux moins élevés, équivalents ou plus élevés à ceux du crédit principal. Compte tenu de la courte durée du prêt, n’hésitez pas à négocier un taux plus bas que celui du crédit principal.

Une durée limitée à deux ans

Le prêt relais est conclu pour un an, généralement renouvelable une fois ou directement pour deux ans.

Pas de pénalités de remboursement anticipé

La vocation du prêt relais étant d’être remboursé très vite et il ne comporte donc pas de pénalités de remboursement anticipé. Par prudence, vérifiez tout de même !

Par ailleurs, si vous parvenez à vendre votre bien à 100 000€, vous rembourserez les 70 000€ pour clore le crédit relais, mais quid des 30 000€ restants ? La plupart des banques vous autorisent à rembourser avec ces 30 000€, une partie de votre crédit principal, également sans pénalités. Si ce n’est pas le cas, négociez !

Comment éviter le crédit relais ?

Le prêt-relais est un prêt particulier et couteux. Si vous pouvez vous passer d’un crédit-relais, c’est préférable. Quelques solutions sont disponibles pour éviter d’en souscrire un :

  1. Vous pouvez essayer d’acheter un nouveau bien et de vendre l’ancien dans le même temps. C’est difficile mais, si vous avez de la chance, ce n’est pas impossible.
  2. Vous pouvez aussi demander au propriétaire de votre nouveau logement de différer de quelques semaines la signature chez le notaire, le temps de finaliser la vente de votre côté. Mais attention, il acceptera rarement un délai supérieur à un ou deux mois.
  3.  Vous pouvez aussi prendre une location en attendant ou vous installer chez des connaissances, des solutions beaucoup plus faciles à mettre en œuvre quand vous n’avez pas d’enfant.